• Appel à bénévoles pour le nettoyage de la Dyle et la Thyle en mars



    L'Asbl Aer Aqua Terra s’est donnée comme mission d’assainir les sites pollués et de nettoyer les rivières du Brabant wallon des déchets qui y stagnent.  

    Nettoyer les rivières du Brabant wallon représente un incroyable travail. À l’heure actuelle, aucun gestionnaire de cours d’eau ne s’occupe du nettoyage des lits des rivières. Or, de nombreux déchets « solides » les contaminent.

    Saviez-vous que 80% des déchets aquatiques marins proviennent des terres via le réseau fluvial ? Le bassin Dyle-Gette compte environ 1.000 km de rivières et ruisseaux : la tâche est considérable, rien que pour notre “petit” territoire !

    Pendant tout le mois de mars, l’Asbl Aer Aqua Terra interviendra pour une opération de grand nettoyage de deux rivières qui traversent le territoire de notre commune. L’Asbl fixe rendez-vous aux Stéphanois·es pour une heure ou deux, ou plus si affinités.

     

    Infos pratiques :

     

    L’Asbl Aer Aqua Terra fournit les wadders (grandes bottes de pêcheurs) et les gants.

    Vous apportez :

    - Votre sourire et votre motivation ;

    - Des vêtements adaptés et de rechange, surtout les chaussettes !

    - Des gants de travail légers si vous en avez ;

    - Votre pic-nic.

     

     

    Si vous désirez rejoindre cette aventure, les inscriptions sont obligatoires ; elles sont ouvertes du 1er au 31 mars via des liens Doodle spécifiques :

    - La Dyle : https://doodle.com/poll/yauftd5xv44kwuh2?utm_source=poll&utm_medium=link

    - L’Orne : https://doodle.com/poll/ptdht5zbysedq5un?utm_source=poll&utm_medium=link

     

    Pour plus d’informations : Asbl Aer Aqua Terra

    Ann-Laure : 04960556 909

    Marc : 0492/787 169

    https://aeraquaterra.wordpress.com/

  • ASMS - Se soutenir en 2021


    Après l'Opération Masques en 2020, plusieurs bénévoles nous avaient dit se sentir un peu perdu.e.s de ne plus avoir cette activité solidaire qui les portait. En début d'année, voyant la situation actuelle persister et les effets psychologiques négatifs s'intensifier, nous avons interrogé tous ces bénévoles pour savoir ce qu'elles ou ils percevaient comme besoin d'aide, et à quoi elles·ils seraient prêt.e.s à contribuer. Les idées ont afflué, et l'enthousiasme aussi, très bien synthétisés par une volontaire qui nous a écrit que "aider les autres, c'est aussi s'aider soi-même". Nous avons dès lors commencé à trier toutes ces idées et à réfléchir sur ce qu'il était possible de mettre en œuvre.

    Très vite une évidence nous a frappés : si nous nous sentions à l'aise pour créer une vaste opération logistique, nous ne sommes pas des spécialistes du soutien aux personnes ni de (fins) psychologues. Et une vaste majorité des bénévoles non plus. Il n'était dès lors pas question d'improviser de telles activités, ni de réinventer la roue... car il existe de nombreuses initiatives locales pour répondre à de multiples besoins d'aide. Mais elles sont souvent trop méconnues. Notre travail a dès lors été surtout de répertorier ce qui existe, de contacter chaque association pour voir comment relayer l'information et envisager l'aide complémentaire qui pourrait être apportée, pour enfin mettre en page le tout sur le site du Forum Stéphanois, qui a justement pour ambition de faire rayonner toutes ces initiatives locales.

    Ce faisant, notre objectif, ou plutôt notre espoir, est double:
    • d'une part, que celles et ceux qui ont besoin d'aide trouvent plus facilement le soutien recherché;
    • d'autre part, que cela renforce sur le long terme ces belles initiatives. Qu'elles aient ainsi plus de bénévoles qui les soutiennent, et que cela forme un rebond, certes local et modeste, mais positif à cette situation Covid qui perdure.



    Pierre Walgraffe & Xavier Marichal































  • Le Forum Stéphanois dépoussière le listing des associations


    Le Forum Stéphanois souhaite mettre à jour les informations des associations stéphanoises afin de pouvoir en refaire la publicité, mieux faire connaître notre tissu associatif et resserrer les liens entre les associations.

    Vous êtes actif dans l'une ou l'autre association dont les activités couvrent la commune de Court-St-Etienne. Alors nous vous invitons à consulter notre liste via le lien suivant (https://www.forum-stephanois.be/assoc/) et nous communiquer tout ajout ou changement qu'il y a lieu de faire dans les informations qui sont présentées.

    Nous communiquons également avec l'administration communale afin qu'à l'avenir nos informations soient synchronisées. Les modalités étant encore à définir.

    Merci pour l'attention que vous mettrez.

    L'équipe du Forum Stéphanois





  • Rejoignez, ou soutenez, l'équipe du Patrimoine Stéphanois



    Qui sommes-nous ?

     

    Le patrimoine ? Etymologiquement, l’héritage du père. Et pourquoi Stéphanois ? Parce que les habitants de Court-Saint-Etienne s’appellent des Stéphanois !

    L’asbl, créée en 1985, a développé au fil des ans une connaissance approfondie de la commune.

    Nous collaborons avec différentes associations de Court-Saint-Étienne et d’ailleurs.

     

    Nos projets touchent à des domaines aussi variés que la réhabilitation de sentiers, l’histoire des Usines Émile Henricot, la protection du patrimoine bâti et des paysages, la pose de nichoirs, l’organisation d’une exposition d’art et d’un concert, la lutte contre les plantes invasives, les arbres remarquables ou encore des balades thématiques avec un guide nature.

     

    Découvrez notre site : www.patrimoine-stephanois.be

    Contact par téléphone : 0475 44 67 91 ou par email : info@patrimoine-stephanois.be

    Nous sommes à la recherche de nouveaux collaborateurs !

    Toutes les compétences sont bienvenues : nature, culture, informatique, histoire, organisation, imagination, sens social, photo, graphisme, bricolage, secrétariat…

    Devenez membres !

    … en versant votre cotisation pour 2021. Elle est de 12 euros par an et par famille et de 25 euros pour être membre d’honneur, à verser au compte BE70 2710 5379 5525. En communication : votre nom et prénom et votre adresse email, en remplaçant le @ par ( ).

    Au plaisir de vous rencontrer.

  • Le Chiffre du mois



    Sur ces 1.311 certificats, 77 (5,9%) étaient de catégorie A, A+ et A+, c’est-à-dire qu’ils étaient attribués à des logements dont la consommation en énergie était inférieure à 85 KwH par m2 et par an.


    Nombre de certificats PEB délivrés à Court-Saint-Etienne entre 2010 et 2018


    Source : Centre d’Etudes en habitat durable (CEHD) . Chiffres-clés du logement en Wallonie

  • La Chaloupe en perspectives


    Grâce à une équipe dynamique, soudée, créative et réactive, nous sommes heureux d’avoir pu participer à œuvrer pour une meilleure égalité des chances pour notre jeunesse. Ce combat pour un monde plus juste et plus équitable est plus que jamais d’actualité !

    Nous vous invitons à visiter notre site pour constater le dynamisme de nos projets : www.lachaloupe.be

    Nos projets réalisés en 2020

    Pour 2020, retenons que notre plateforme de soutien scolaire CQFD-bw.be a rencontré plus de 1000 demandes. Nos 4 écoles des devoirs encadrent 60 enfants tous les jours de la semaine. Le projet Bulle d’R a encadré 25 enfants sous une formule COVID qui vise à prendre en charge un jeune en difficulté à l’école via des activités-découvertes. Cet été, 100 journées ont été offertes via des camps et des stages. Nous sommes présents dans les lieux de vie des jeunes (quartiers, rues, soirées). Nous avons mis en place un studio radio avec de nombreuses capsules radios qui permettent aux jeunes de témoigner via les émissions Monde le son et Podcast. De nombreux jeunes ont aussi réalisé des maquettes musicales via des ateliers d’écriture du Stylo à la sono. Le projet Compagnons entre générations offrent un moment d’échanges intergénérationnelles etc.

    soutenez-nous !

    Avec la crise du COVID, nous sommes inquiets pour les plus vulnérables. Nous craignons que ce soit eux qui soient les plus touchés dans leur développement personnel. Les décrochages scolaires augmentent, la santé mentale de nos jeunes est inquiétante, la solitude est très présente. Plus que jamais, nous avons besoin de vous !

    Pour parvenir à remplir l’ensemble de nos missions, nous faisons appel à votre générosité. Vos dons nous permettront d’alimenter un fonds de soutien qui permettra une plus grande accessibilité à nos projets. L’argent ne sera jamais un frein à nos activités.

    Vous le savez peut-être, au vu de la situation exceptionnelle, vous bénéficiez cette année d’une déduction fiscale de 60 % du montant de votre don au lieu de 45 % auparavant, si le montant cumulé de vos dons en 2020 atteint le chiffre de 40 € minimum.

    Nous espérons de tout cœur que cela vous aidera à augmenter votre soutien pour participer à une meilleure égalité des chances.

    Aidez-nous en versant sur notre compte BE15 0882 2216 2630 ou en allant sur notre site www.lachaloupe.be 

  • Devenez membre de la commission locale de développement rural.


    PARTICIPEZ A DES PROJETS D'AVENIR POUR COURT-SAINT-ETIENNE !

    Inscriptions sur www.cse2030.info/la-cldr.html jusqu'au 20 décembre !


    La Commission locale de développement rural regroupe des habitants et des représentants du Conseil communal. Chaque village de l'entité, chaque classe d'âges, mais aussi milieux socio-économiques y sont représentés. Elle est un lieu de dialogue, de réflexion et de construction commune entre élus et citoyens. 
    La CLDR comprend au moins 75% de citoyens et au plus 25% de représentants du Conseil communal. 


    Sa principale mission durant ces deux prochaines années sera d’élaborer le programme communal de développement rural.
    Durant cette période, la CLDR se réunira +/- 8 fois/an. Une fois le PCDR approuvé et en phase de mise en œuvre des projets, la CLDR se réunira au moins 4 fois/an.
    Les rencontres prennent la forme soit de réunions (la plupart du temps en soirée en semaine) soit de visites de terrain.

     

    Plus d'info: www.cse2030.info

  • Challenge "Yes We Plant" : Court-Saint-Etienne participe !



    La ministre wallonne de l'Environnement, la Stéphanoise Céline Tellier, a lancé un challenge afin d’atteindre l'objectif de plantation de 4000 km de haies et/ou un million d’arbres d’ici à 2024. Cela correspondait parfaitement au lancement du programme de plantation de la commune de Court-Saint-Etienne, qui participe donc avec enthousiasme ! Et vous, participerez-vous aussi au #ChallengeYesWePlant ?


    Court-Saint-Etienne s'est justement lancée dans un programme ambitieux de plantation d'arbres à l'occasion de la Semaine de l'Arbre organisée du 23 au 29 novembre. Céline Tellier a dès lors jugé opportun d'y lancer son challenge et a retrouvé les membres du Collège communal le long du sentier n°7, belle promenade sur le plateau du Chenoy, où ils ont planté ensemble une rangée de sorbiers des oiseleurs qui mèneront les randonneurs tout droit vers l'Arbre de la Belle Alliance.

    Vous aussi, vous avez la possibilité d'ajouter vos plantations au compteur mis en route sur le site https://yesweplant.wallonie.be !  

    Plus d'info:

    https://www.court-st-etienne.be/news/challenge-yes-we-plant-court-saint-etienne-participe




  • Le don de sang




    Quatre collectes de sang seront organisées par le Service du Sang de la Croix Rouge au Collège Saint-Etienne les lundis 15 mars, 14 juin, 13 septembre et 13 décembre 2021, entre 17h30 et 20h. Il nous a paru intéressant de proposer un article pour informer au mieux le lecteur du Forum Stéphanois sur les valeurs et le processus du don de sang.


    Le "Guide du donneur de sang" peut être téléchargé à l'adressehttps://www.donneurdesang.be/brochures/brochure-guide-du-donneur-fr.pdf


    Pourquoi donner son sang ?

    N'existant pas de produits de substitution aux dons de sang, les dons sont indispensables pour traiter de nombreuses personnes, mais servent également à des fins non thérapeutiques (recherche, enseignement…).

    Le prélèvement ne dure pas plus de 12 minutes, mais prévoyez 45 minutes entre votre arrivée et votre départ de collecte. On peut donner son sang 4 fois maximum en 365 jours en respectant un délai de 2 mois minimum entre 2 dons. Il est prélevé entre 430 et 470 ml de sang. La poche de sang sera ensuite séparée en 3 produits différents : un concentré de globules rouges, un concentré de plaquettes et du plasma. Ces produits sont ensuite séparés et préparés pour optimiser leur conservation. Le malade ne reçoit ensuite que le produit dont il a besoin.


    Utilisations thérapeutiques et non thérapeutiques du sang


    Utilisations thérapeutiques



    Les produits sanguins sont prescrits dans quatre grandes indications thérapeutiques :

    • Les maladies du sang (40%)

    La Thalassémie : Cette maladie héréditaire se traduit, dans sa forme grave, par une anémie nécessitant des transfusions tout au long de la vie.

    La Drépanocytose : Maladie génétique, qui se caractérise par la présence de globules rouges en forme de faucille qui sont fragiles, et qui se détruisent rapidement. Le sang de ces malades doit être renouvelé à intervalles réguliers.

    • La chimiothérapie (30%)
      Le traitement des cancers par chimiothérapie entraîne la destruction des cellules de la moelle osseuse. Pour pallier à ces effets toxiques, on a recours à des transfusions de plaquettes et de globules rouges.
    • Les interventions chirurgicales (25%)
      Lors d’une opération chirurgicale, une hémorragie peut survenir. Il faut alors procéder à une transfusion de globules rouges. Il peut s’agir d’une intervention prévue ou d’une urgence. Dans ce cas, lorsque le malade a perdu une grande quantité de sang, il est parfois nécessaire de transfuser du plasma et des plaquettes pour faciliter la coagulation et arrêter le saignement.
    • Les autres situations (5%)
      Obstétrique : Au cours d’un accouchement, une hémorragie peut survenir, entraînant un besoin extrêmement urgent et important de produits sanguins.
      Accidents : Qu'ils soient d'origine domestique ou de circulation, ils provoquent parfois des hémorragies qui nécessitent souvent des transfusions de globules rouges ou de plasma.


    Les dons de plasmas permettent également de produire des médicaments dérivés du sang. Il s'agit notamment de l'albumine, des facteurs de coagulation ou encore des immunoglobulines d'origine humaine. Ces médicaments sont utilisés par 500 000 patients toute l'année comme traitement à leur pathologie.


    Utilisations non thérapeutiques

    Les dons de sang sont également utilisés, à moindre mesure, dans plusieurs domaines non thérapeutiques : la recherche, l’enseignement, la fabrication de réactifs sanguins indispensables à certaines analyses biologiques…

    Les dons de sang pour des utilisations non thérapeutiques sont sélectionnés par rapport à différentes particularités notamment antigéniques. Les donneurs de sang donnent leur consentement avant le don afin de permettre l'utilisation de leur don pour un usage non thérapeutique.


    Ethique du don de sang

    Tout le processus du don du sang de la collecte jusqu’à la transfusion du receveur est couvert par les 5 principes du don éthique :


    1. Le volontariat

    Le donneur doit réaliser le don de façon volontaire, c'est à dire qu'il ne doit pas être contraint de la faire. Cela doit être un choix personnel de solidarité.

    2. Le bénévolat

    Le don doit être réalisé gratuitement. Ce don doit être désintéressé et ne doit pas aboutir à une rémunération ou avantage en nature. L'absence de contrepartei participe à la sécurité transfusionnelle.

    3. L'anonymat

    Le don ne doit pas être réalisé pour un receveur précis, et le receveur ne doit pas savoir de qui vient le don. Ainsi les poches sont identifiées par un simple code-barres.

    4. La responsabilité

    Le donneur, par son don, est responsable vis-à-vis du receveur. Il s'engage donc à ne dissimuler aucun élément pouvant nuire à la santé du receveur. Cet engagement de sincérité concerne les antécédents médicaux antérieurs au don, mais aussi les symptômes infectieux pouvant se révéler jusqu'à 15 jours après le don.

    5. Le non profit

    La loi interdit tout profit en relation avec le sang. le tarif d'une poche de sang est fixé par l'Etat et correspond aux frais engagés pour collecter, préparer, qualifier et distribuer les produits sanguins.


    Types de dons

    Il existe plusieurs types de dons, dont certains se réalisent exclusivement sur des sites fixes et sur rendez-vous, comme le don de plaquettes. Les nouveaux donneurs ne peuvent réaliser que des dons de sang.




    Don du sang

    Le don de sang dit « total » est le don le plus courant. Après le prélèvement de 400 à 500 ml de sang, les trois principaux composants sanguins (plaquettes, plasma et globules rouges) sont parfois séparés, afin de réaliser 3 types de produits : Concentré de Globules Rouges (CGR), Mélange de Concentré de Plaquettes Standard (MCPS) et du plasma.

    Don de plasma

    Lors d'un don de plasma, 750 ml de plasma sont prélevés à l'aide d'une machine d'aphérèse qui restitue les autres composants du sang (globules rouges et plaquettes) au donneur. Ce don dure en moyenne 40 minutes et est réalisé sur rendez-vous.

    Don de plaquettes

    Le sang prélevé est séparé en ses différents composants à l'aide d'un automate d'aphérèse. Les plaquettes sont alors séparées des autres constituants

    et collectées dans une poche. Les autres constituants du sang sont restitués au donneur. Un seul don permet de répondre aux besoins d’un malade. Les plaquettes ne se conservent que 7 jours : pour faire face aux besoins, des dons réguliers sont donc indispensables.

    Le parcours d’une proche de sang





    Le prélèvement

    Avant le prélèvement, le donneur répond à un questionnaire médical et rencontre ensuite un médecin qui le questionne sur son mode de vie et sur ses antécédents médicaux afin de s’assurer que le donneur est apte à donner son sang et que son don ne représente aucun risque tant pour sa santé que pour celle du receveur. Une fois le feu vert du médecin, l’infirmier.ère installe le donneur et effectue le prélèvement. Nous prélevons en moyenne 450 ml de sang ainsi que plusieurs tubes qui serviront aux analyses.

    La préparation des produits

    Une fois le sang prélevé, les poches de sang sont centrifugées afin de les séparer en 3 produits : les globules rouges, les plaquettes et le plasma. Un don de sang total n’est jamais transfusé tel quel à un receveur. On lui transfuse uniquement ce dont il a besoin en fonction de sa pathologie.

    L'analyse biologique

    Parallèlement à la deuxième étape, des tests sur les échantillons sanguins prélevés lors du don sont réalisés (tests virologiques, sérologiques, immunologiques). Si une anomalie est détectée, les poches sont directement détruites et le donneur est averti.

    La validation et la distribution

    Une fois les poches prêtes et les résultats des analyses ne présentant aucune anomalie, les produits sanguins sont distribués dans les 300 hôpitaux desservis par le Service du Sang de la Croix-Rouge de Belgique en fonction de leur demande.
    La durée de conservation varie en fonction du produit :

    • 42 jours pour les globules rouges
    • 5 jours pour les plaquettes
    • 1 an pour le plasma

  • En mémoire de Stéphane Ravet



    Il y a un mois déjà, Stéphane Ravet nous a quittés.

    Emporté par la pandémie, le sort s'est abattu injustement sur lui. 

    Nombreux d'entre nous se souviendront de son engagement politique et associatif pour notre commune, mais aussi de sa disponibilité et de sa capacité d'écoute.

    Parti dans les conditions difficiles liées au contexte actuel, le Collège des échevins, en concertation avec sa famille, lui a rendu un digne hommage et a permis aux Stéphanois et aux Stéphanoises de lui marquer son attention de différentes manières : en déposant une bougie symbolique à l'extérieur de l'administration communale ou à l'église de Sart, en saluant le cortège funéraire lors de son passage dans les rues de Court et de Sart. 

    En plus, près de 600 habitants ont suivi la retransmission en direct de la cérémonie des funérailles. Ceci en dit long sur sa popularité. 

    Nous sommes de tout cœur avec son épouse Bernadette, ses enfants et tous ses proches.


















  • Crieurs d'amour


    Nous sommes les Crieurs d'amour

    Vous avez envie de faire une déclaration à l'élu(e) de votre cœur, dire à vos parents combien ils comptent pour vous, souhaiter un bon anniversaire à un proche, mais le Covid ou la distance ou la timidité (ou même une extinction de voix) vous en empêchent ? Les Crieurs d'amour (de Court-Saint-Etienne) le feront pour vous. Puisque les théâtres sont fermés, les artistes et comédiens vous feront leur prestation sous le balcon de l'être cher. Spectacle garanti et gratuit dans le respect des normes anti-covid. En ces temps de morosité, un rayon de soleil inoubliable.

    Voici le MODE D'EMPLOI : 
    Vous envoyez un mail à lescrieursdamour@gmail.com contenant : *Un message positif, respectueux, souriant et bienveillant *Le prénom de la (les) personne(s) à qui il est destiné *Pour quelle occasion (anniversaire, amour, amitié, pensée...) et ce qui motive votre demande *L'adresse de la personne mise à l'honneur. *Votre prénom *Votre numéro de GSM *La date préférentiellement souhaitée *Un détail utile à connaître pour le bon déroulement de la mission. Les Crieurs d'amour s'engagent: -sur la gratuité de l'action, si vous voulez absolument marquer votre contribution, cela alimentera une cagnotte sociale pour les plus démunis chez qui nous intervenons. -à analyser votre demande. -à reprendre contact avec vous-à donner une réponse le plus rapidement possible. En cas d'intervention de notre brigade d'amour: Nous nous présentons devant le domicile de la personne. Le bruit des clochettes nous annonce. Notre lanterne éclairée nous accompagne en soirée. Armés de nos criophones et dans le respect des mesures sanitaires, nous mettrons en valeur vos jolis textes. La personne mise à l'honneur recevra ce texte sur parchemin. Vous serez averti dès la mission accomplie. Avec l'accord du " fêté " vous recevrez une photo de la rencontre. Mission accomplie ! Nous précisons que nous sommes bénévoles (nous avons donc une autre profession à honorer) et que nous intervenons dans un périmètre limité à 15 km autour de Court St Etienne et seulement dans les horaires possibles pour nous. Vous devez nous contacter 10 jours avant l'événement. Le texte doit nous parvenir au plus tard 2 jours avant notre intervention. 

    Christine, Jacques, Marie, Nadine, Nelly, Stephan.
  • En l'air Festival du cirque ... depuis votre canapé


     

    Tout est dit dans le titre ou presque… Si l’édition 2020 du festival de cirque EN L’AIR a dû être annulée, nos équipes sont restées mobilisées ! 

    C’est avec une joie non retenue que nous vous annonçons une surprise de taille : en collaboration avec TVCom, une captation vidéo de l’ensemble des spectacles à l’affiche du Cabaret curieux du festival a été tournée les 12 et 13 novembre. Toute la scénographie du festival et certains numéros à l’affiche du cabaret ont été revus en un temps record pour vous faire vivre cet évènement comme si vous y étiez !

    À partir du 26 novembre et jusqu’au 14 janvier 2021, rendez-vous sur cette page et sur TVCom, chaque jeudi à 18h30 pour un instant suspendu de 15 minutes. À chaque rendez-vous, un nouveau numéro ! Une plongée au plus près des performances des artistes avec en bonus, des interviews menées tambour battant par John-John Mossoux, un Monsieur Loyal grandiloquent, et une ouverture des portes inédites sur les coulisses du festival.

    En réinventant le festival et en mettant sur pied ces capsules, le Centre culturel du Brabant wallon a fait le choix de soutenir ces artistes, leur assurant ainsi une partie du cachet annulé et une rémunération pour chaque journée de tournage. Un geste nécessaire dans un moment où il est difficile de vivre de son art. Leur capsule vous a plu et vous souhaitez les soutenir vous aussi ? Rien de plus simple, vous pouvez apporter votre contribution “au chapeau” par un versement sur le compte BE09 8777 0921 0257 avec en communication “soutien artistes festival en l’air”

    Retrouvez ci-dessous l’affiche complète du cabaret et les horaires de diffusion ! Pour les soirées du 24 et du 31 décembre, on vous on a concocté un “menu” spécial réveillon avec non pas un mais deux numéros inédits à découvrir! Diffusion en prime en boucle sur TVCom de 18h30 à 20h. Des instants magiques à regarder en famille pour partager de grandes émotions !

    Vous craignez d’oublier l’un de ces rendez-vous ? Pas de souci, on vous tient informé·e·s en temps réel via nos réseaux sociaux et notre newsletter. Il suffit de vous y abonner !

    On se retrouve pour un nouveau numéro ce jeudi 03 décembre à 18h30 avec “Diabolooping” de la Compagnie Airblow.

    À très vite !


  • Projet Narcisses



    Pour la quatrième année consécutive, près de 2500 narcisses (jonquilles) ont été plantées le long de nos routes. Cette année la plantation à été effectuée le long de la rue de Beaurieux. Pour rappel, les autres rues dans lequelles les narcisses refleuriront d'année en année sont la rue de la Quenique, rue du Ruchaux, rue Defalque, rue de la Limite.
    La plantation est effectuée avec la collaboration des scouts et pionniers de l'unité scoute Alveo - 1 BW. Avec le Covid la plantation à été plus compliquée qeu prévu et heureusement quelques bénévoles ont permis de terminer le travail. Merci donc aux scouts ainsi qu'à Brigitte, Sophie, Pierre et Xavier. Merci également à l'administration communale pour la fourniture des bulbes.

    Nous avons hâte de voir cela au printemps !


  • Le Chiffre du mois


     

    Nombre quotidien moyen de montées/descentes de train dans les gares de Court-Saint-Etienne

     

    2018

    2013

    2007

    Semaine

    724

    813

    718

    Samedi

    130

    126

    87

    Dimanche

    92

    89

    70

     

    Ce nombre tombe à 130 unités le samedi et à 92 le dimanche. Ce trafic a sensiblement augmenté entre 2007 et 2013, pour ensuite stagner, voire diminuer en semaine.

     

    Nombre quotidien moyen de montées/descentes de train dans les principales gares de Wallonie en 2018


    Semaine

    Samedi

    Dimanche

    Ottignies-Louvain-la-Neuve

    26.556

    11.234

    9.623

    Namur

    23.502

    10.050

    8.517

    Liège

    23.375

    11.998

    10.041

    Charleroi

    13.562

    6.328

    5.457

    Mons

    9.932

    4.368

    2.626

    Tournai

    7.131

    1.562

    1.740

    Gembloux

    7.123

    2.161

    1.737

    Braine-l'Alleud

    6.187

    2.053

    1.523

    Ath

    5.547

    3.193

    2.658

    Braine-Le-Comte

    5.257

    3.515

    2.086

    Arlon

    4.812

    1.530

    2.486

    Nivelles

    4.589

    1.393

    1.032

     

    Les 3 gares d’Ottignies-LLN ont enregistré en 2018 le trafic voyageurs de semaine le plus élevé de Wallonie, bien loin devant Namur, Charleroi et Liège.


    SOURCE : IWEPS / WalStat

    https://walstat.iweps.be/walstat-catalogue.php?niveau_agre=C&theme_id=3&indicateur_id=217600&sel_niveau_catalogue=T&ordre=0

     


  • Résultat à la question du mois d'Octobre


    Le mois dernier, une nouvelle rubrique "La question du mois" était lancée. Pour rappel, chaque mois, nous vous inviterons à répondre en un clic à une question simple. Vos réponses nous permettront de mieux comprendre vos attentes et de mieux y répondre, car le Forum Stéphanois et la Lettre d'information du Forum sont là pour vous.

    Pour la première question du Forum qui était : "Dans le Courrier du Forums Stéphanois, la rubrique qui m'intéresse le plus est ?", nous avons eu 197 réponses. Un tout grand merci à tous ceux et à toutes celles qui y ont répondu. Parmi les 1169 personnes qui ont reçu la Lettre, 295 personnes l'ont ouverte (soit 25,24%). Sur les personnes qui ont lue, nous avons obtenu une participation de 56,61% ou un taux de 16,85% si l'on prend l'ensemble des personnes à qui la Lettre a été envoyée.

    Mais qu'en est-il du résultat ? Deux grandes tendances se dégagent de ce vote. Vous êtes majoritairement intéressé.e.s par les articles (32,82 %, 21,03% pour les Articles et 11,79% pour le Chiffre du mois, qui est aussi un article) et ensuite l'Agenda (20,5%). Les autres rubriques suivent avec le Chiffre du mois (11,79%, s'il est comptabilisé séparément des articles), la Tribune (11,28%) et la Question du mois (10,26%) qui, en tant que nouvelle rubrique, réalise un résultat honorable (10,26%).
    Retrouvez les résultats en graphique ci-dessous ou sur le site du Forum Stéphanois en cliquant sur ce lien (https://www.forum-stephanois.be/survey/answers/1). 



  • Au revoir Stéphane!


    Au revoir Stéphane.
    Toujours à l'écoute, tu avais le souci du bien public et as marqué ainsi notre commune.
    Toutes nos condoléances à Bernadette, les enfants et tous les proches.
    Christian Pinon


    Commune de Court-Saint-Etienne
    Nous avons le douloureux devoir de vous annoncer le décès ce 8 novembre 2020 de M. Stéphane Ravet, 1er Echevin, Echevin en charge des Travaux, de la Mobilité, de l’Energie, du Logement et du Patrimoine.
    Le Collège communal exprime ses plus profondes et plus sincères condoléances à son épouse, ses enfants et sa famille. Le Collège perd un collègue d’une qualité inestimable, un pilier, un travailleur infatigable. La Commune de Court-Saint-Etienne perd un grand homme, un homme de parole et d’action, un homme attentif et à l’écoute du citoyen. La perte est énorme mais rien ne pourra égaler la douleur et le chagrin des siens.
  • Ferme de Froidmont - solidarité avec le personnel soignant



    OPERATION SOLIDARITE 
    POUR LE PERSONNEL SOIGNANT

    Face à cette 2e vague, la solidarité compte encore !
    Froidmont lance une nouvelle opération. 

    Offrons 2000 repas gourmands au personnel soignant de la Clinique Saint-Pierre à Ottignies !


    2000 repas pour le personnel soignant !

    Offrons 2000 repas pour 1000 personnes au sein du personnel soignant
    de la Clinique Saint-Pierre à Ottignies, du 11 novembre au 25 décembre.

    * Des petits plats familiaux, à réchauffer à la maison. *
    * Préparés par nos stagiaires en formation. *

    Soyez utiles, régalez-les !

    Pour y arriver, nous avons besoin de votre aide.
    Avec 10€, vous offrez un repas !
     

    Déduction fiscale avantageuse !

    Dès 40€, vous récupérez 60% de votre don!


    Plus d'info et comment faire un don.

  • Chorale Sine Nomine


  • Appel à participation au 10ème "Parcours d'artistes" de mars 2021


     
  • Projet d'année citoyenne "SolidarCité"


     

    Les Années Citoyennes Solidarcité, C’est quoi ?

    Nous l'observons au quotidien: au sortir de l’adolescence de nombreux jeunes ne se retrouvent pas dans les dispositifs de transition vers la vie active. En Belgique, un jeune sur dix ne travaille pas et ne suit ni enseignement, ni formation. Les occasions de brassage social sont par ailleurs de plus en plus tenues, que ce soit à l’école, dans les quartiers ou dans les lieux de loisirs; avec pour conséquence que certains groupes de jeunes ne se côtoient plus, renforçant les a priori négatifs, les préjugés et les jugements réducteurs.

    C’est de ce constat qu’est née l’Année citoyenne Solidarcité.


    Description : Solidarcité_encadré_affiche - Copie 2

    L’Année citoyenne Solidarcité est un projet de volontariat de 9 ou 6 mois qui rassemble des jeunes de 16 à 25 ans venant de tous les horizons ! Regroupé.e.s en équipe de huit et accompagné.e.s par un.e référent.e, les volontaires s’engagent dans un projet dynamique reposant sur trois axes :

    1) Des services à la collectivité et des activités de rencontre.

    2) Des formations et modules de sensibilisation aux réalités sociétales, culturelles et environnementales qui nous entourent, ce en lien avec les rencontres et services à la collectivité.

    3) Des modules de maturation personnelle pour mieux se connaitre et s’orienter par la suite.

    Concrètement, les volontaires sont en projet 4 jours par semaines (9h à 17h) et il n’y a aucun frais d’inscription.

    L’année citoyenne Solidarcité a pour objectif l’accompagnement social et éducatif de jeunes. Il vise à favoriser leur développement personnel ainsi que leur intégration dans la société en tant que citoyens responsables, actifs, critiques et solidaires (CRACS).

    Solidarcité se veut être un projet innovant qui accorde une importance centrale à la solidarité, l’égalité, l’émancipation par l’action et l’éducation dans une vision de transformation et de justice sociale. On parle de transversalité car il est à la croisée des champs de l’Éducation, de l’Intégration socio-professionnelle, de l’Aide à la jeunesse et de la Jeunesse. 

    Le public de jeunes auquel l’Année citoyenne s’adresse, et les motivations qui les poussent à s’engager dans une telle expérience, sont très diversifiés. Notre projet fait se rencontrer, dans un cadre constructif et bienveillant, des jeunes de tous milieux, de toutes classe sociales, et de tous parcours de vie, quel que soit leur degré de difficulté. Nous observons et clamons que la mixité sociale fait la richesse de notre projet.

    Les Années Citoyennes Solidarcité sont aujourd’hui portées par une Asbl Solidarcité (Bruxelles et Liège) et 6 AMO (Action en Milieu Ouvert) actives à Ottignies, Jodoigne, Braine l’Alleud, Charleroi, Namur et Verviers. Elles sont financées par différents partenaires publics et privés dont la Fédération Wallonie Bruxelles, la Région Bruxelles Capitale, la Région Wallonne, la Province du Brabant Wallon, la Province de Liège et le Fonds Social Européen.

    Un nouvel élan pour le projet d’Année Citoyenne

    Cette année 2020 témoigne d’un nouvel élan pour les Années citoyennes. Elle signe en effet un nouvel Arrêté par lequel le Réseau des antennes se trouve renforcé et témoigne plus que jamais de la pertinence de ce projet pour la jeunesse. C’est à cette occasion que nous avons retravaillé notre image, débouchant :

    -   Sur de tous nouveaux outils de communication pour donner plus de lisibilité et visibilité aux activités réalisées avec les jeunes volontaires

    -    Sur une interpellation politique qui verra le jour prochainement, pour témoigner des limites auxquelles est confronté le succès de notre projet.

    En effet, si les antennes Solidarcité accueillent chaque année une centaine de jeunes au total, la récente révision du cadre légal des Années citoyennes n’a pas pris en compte le constat récurrent suivant, à savoir que les demandes de participation restent deux fois plus importantes que le nombre de places disponibles. Les Années citoyennes bénéficient de subsides précieux, mais qui restent largement insuffisants !

    On fera au passage remarquer que l’Année citoyenne Solidarcité constitue une déclinaison d’un projet de société plus large sur le plan international qu’est le service civil – en Belgique, il s’agit du Service citoyen, qui touche plusieurs centaines de jeunes et qui récemment encore, s’est imposé dans le débat public pour faire valoir l’importance de projets citoyens et mobilisateurs.

    Les Années citoyennes auront 20 ans l’an prochain : l’occasion pour les antennes de mettre en avant ce projet citoyen et durable ; l’occasion pour les politiques de faire preuve de dynamisme et d’à-propos en se positionnant favorablement à l’égard des enjeux colossaux auxquels répond Solidarcité, en encadrant une jeunesse en recherche de sens et de projet.

    Envie d’en savoir davantage ?

    www.solidarcite.be